Le Sénat décide de ne pas augmenter la fiscalité sur le carburant professionnel du TRM

Le Projet de loi de finances (PLF) 2020 prévoyait d’augmenter la fiscalité sur le carburant professionnel du Transport routier de marchandises. L’article en question indiquait une revalorisation de 2€ par hectolitre. Les organisations professionnelles (TLF, FNTR, OTRE) avaient dès le 19 novembre dénoncé cette taxe décidée par l’Assemblée nationale. Le Sénat a finalement décidé de retoquer cette mesure. Toutefois, sa suppression entraîne un manque-à-gagner pour le financement de l’AFITF (Agence de financement des infrastructures de transport de France).

Il reste aux sénateurs et au parlementaires à se mettre d’accord sur la position à adopter. Les entreprises du secteur de transport de marchandises ont déjà prévenu que si la mesure était remise sur le tapis sans qu’une solution de compromis ne soit trouvée, elles feraient entendre leur colère.

Lire l'article sur le site de la FNTR

Ce site utilise des cookies pour vous permettre d'obtenir une meilleure expérience de navigation.